8 km de réseau supplémentaires pour chauffer les Aurillacois

Les équipes d’Aurillac Chaleur Bois (ACB) s’apprêtent à mettre en service les dernières sous-stations récemment construites et ainsi achever les travaux du réseau de chaleur alimenté au bois. Pierre Mathonier, Maire d’Aurillac, Serge Castel, préfet du Cantal, et Michel Mathieu, Président d’ACB et Directeur des opérations Sud-Est ENGIE Solutions, viennent d’inaugurer la chaufferie biomasse qui délivre la chaleur sur la totalité du réseau prévisionnel.
Cette énergie locale et renouvelable à 85 % fournit chaleur et eau chaude sanitaire à l’équivalent de 5 500 logements aurillacois.

 

Un nouveau réseau vertueux, levier de la transition énergétique

La construction intégrale du réseau de chaleur renouvelable d’Aurillac, lancée en 2019, est sur le point de s’achever à travers 180 sous-stations et une longueur totale de 22 km.

Faisant face au dynamisme et à l’engagement de l’ensemble des acteurs, les équipes d’Aurillac Chaleur Bois, filiale d’ENGIE Solutions, ont adapté la solution initiale (117 sous-stations et 15 km de réseaux) pour répondre à une demande croissante de raccordements à ce réseau vertueux. Au cours de ces deux ans et demi de travaux et avant même la finalisation du réseau, les équipes ont réalisé trois extensions : les secteurs de Mondor, Pont Rouge et Vialenc sont désormais irrigués par la chaleur renouvelable du réseau ACB. Porté par ENGIE Solutions, ce projet a nécessité un investissement total de 25 millions d’euros et bénéficié du soutien fort de l’ADEME à hauteur de 11,5 millions d’euros.

 

Une énergie renouvelable et locale, valorisant une filière économique dynamique

Avec une fourniture de chaleur prévisionnelle de 55 GWh aux abonnés, soit l’équivalent de 5 500 logements, le réseau de chaleur ACB soutient la filière bois énergie locale avec la création d’emplois non délocalisables. Le réseau de chaleur contribue par ailleurs à diminuer l’empreinte carbone du territoire pour plus de 13 000 Tonnes de CO2 par an soit l’équivalent de plus de 5 000 véhicules*.

Aurillac Chaleur Bois fournit à ses abonnés, une chaleur à un prix stable et compétitif, décorrélée des fluctuations des énergies fossiles actuelles. Il permet également à la ville d’Aurillac d’accélérer sa transition vers un territoire neutre en carbone. La Ville d’Aurillac a confié à ENGIE Solutions la construction et l’exploitation de ce réseau dans le cadre d’une délégation de service public pour une durée de 24 ans.

 

La mise en service de cette chaufferie biomasse marque une étape majeure dans la transition énergétique d’Aurillac.Elus et décideurs sont pleinement engagés pour diminuer leur empreinte carbone collective. C’est cette transition que nos équipes entendent continuer à accompagner et encourager, en adaptant les solutions aux besoins réels.

Michel Mathieu , Président d’ACB et Directeur des opérations Sud-Est ,  ENGIE Solutions

Ce réseau de chaleur est un équipement structurant de notre bassin de vie. Il est en effet primordial à travers un triple intérêt : économique, avec près de 25 millions d’euros injectés sur notre territoire ; social, avec la fourniture d’une énergie à un prix compétitif et stable pour les usagers ; et environnemental avec une diminution significative des rejets de CO2 dans l’atmosphère. Il confirme également l’engagement de la municipalité en faveur de la transition écologique et de ses administrés.

Pierre Mathonier , Maire d’Aurillac

Chiffres clés du réseau de chaleur d’Aurillac :

  • 17 emplois créés dans la filière bois
  • 22 km de réseau
  • 5 500 équivalents logement alimentés par la chaufferie
  • 85 % de chaleur renouvelable produite par la biomasse
  • 13 000 tonnes de CO2 évitées par an

 

* Emettant 130grs/Km et parcourant 20 000 Km/an.