Les données Wi-Fi des transports publics témoignent de la vitesse de la reprise d’activité après la levée des restrictions liées au COVID-19

cp-transport-wifi-data

Icomera, une filiale d’ENGIE Solutions, est le premier fournisseur mondial de connectivité Internet mobile pour les transports publics. ENGIE Solutions fait partie d’ENGIE, Groupe mondial de référence dans la transition vers un monde zéro carbone.

 

10 juin 2020 – Les niveaux d’utilisation du Wi-Fi Icomera pour les passagers de plus de 30.000 trains, trams, bus et autocars à travers l’Europe et l’Amérique du Nord ont été combinés pour mesurer le rythme de reprise des transports publics suite à l’assouplissement des restrictions liées au COVID-19.

Comme prévu, toutes les régions ont connu une chute spectaculaire de l’utilisation hebdomadaire du Wi-Fi par les passagers depuis le mois de mars - comparée en pourcentage aux niveaux d’utilisation au cours des semaines correspondantes en 2019 - pour atteindre leur point le plus bas entre fin mars et fin avril.  Si toutes les régions ont nettement ressenti l’impact de la crise, les données en volume des sessions montrent que certaines régions ont connu une baisse plus importante que d’autres, et que le rythme de reprise varie.

  • En Europe de l’Est, l’utilisation du Wi-Fi par les passagers connaît actuellement une reprise de +54 points de pourcentage par rapport à son point le plus bas (4 %), pour s’établir à 58 % de ses niveaux de 2019
  • L’Europe de l’Ouest a fait une remontée de 30 p.p. à 43 %
  • L’Europe du Nord (hors Royaume-Uni et République d’Irlande) est en hausse de 14 p.p. à 28 %
  • L’Amérique du Nord est en hausse de 12 p.p. à 18 %
  • Le Royaume-Uni et la République d’Irlande sont en hausse de 5 p.p. à 12 %
  • L’Europe du Sud est en hausse de 9 p.p. à 11 %

L’Europe de l’Est a enregistré une hausse ces dernières semaines, de nombreuses restrictions dans la région ayant été levées au cours des semaines du 25 mai et du 1er juin. L’Europe de l’Ouest se remet également progressivement d’une situation relativement moins dégradée.

L’Europe du Nord et de l’Ouest semblent actuellement connaître la plus forte reprise, après avoir été relativement moins touchées. Beaucoup d’autres régions ne connaissent que maintenant les niveaux d’utilisation du Wi-Fi par les passagers que l’Europe du Nord et de l’Ouest ont connu à leurs plus bas niveaux.

Le Royaume-Uni et la République d’Irlande connaissent la reprise la plus lente de toutes les régions, mais sont actuellement dans une position plus forte que l’Europe du Sud, qui a connu le confinement le plus dur et la plus forte baisse de l’utilisation du Wi-Fi par les passagers.

Les transports publics ont incontestablement été durement touchés par la pandémie du COVID-19. Ils devront surmonter de nombreux défis pour retrouver les niveaux d’utilisation d’avant la crise du COVID et, au-delà, pour poursuivre leur transition zéro carbone et faire évoluer les habitudes de déplacement de la société vers une mobilité durable et verte.

Magnus Friberg, Directeur général d’Icomera, déclare : « Le secteur doit retrouver la confiance des passagers. Nous constatons un nouvel intérêt pour les canaux d’information des passagers, tels que les portails Wi-Fi, qui communiquent les mesures de sécurité en place à bord ou fournissent des mises à jour en temps réel sur les horaires de service et le nombre de passagers.

« Les opérateurs testent également des systèmes qui atténuent les risques, tels que les caméras thermiques, les systèmes de détection des masques faciaux et les lampes de désinfection aux ultraviolets (UVC). On ne saurait trop insister sur l’importance de pouvoir transmettre de manière fiable et sûre en temps réel les données que tous ces systèmes génèrent et utilisent, depuis et vers le véhicule. Des réponses rapides et appropriées basées sur ces données seront indispensables pour protéger les passagers et maîtriser la propagation du virus.

Au sein d’ENGIE Solutions, nous avons les ressources humaines et l’implantation territoriale nécessaires pour fournir et soutenir localement cette technologie dans les territoires du monde entier, avec du personnel sur le terrain aux côtés des équipes de nos clients. Avec ses outils basés dans le cloud conçus spécifiquement pour les applications de transport public et son centre d’opérations du réseau offrant une surveillance et un soutien réactifs et proactifs 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an, Icomera est en mesure de jouer un rôle majeur dans le plan de reprise du secteur grâce à Internet.  Nous pensons sincèrement que la reprise après le COVID-19 sera un voyage connecté. »