Mise en service de la géothermie de Vélizy-Villacoublay pour un chauffage urbain propre et durable

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, Pascal Thévenot, Maire de Vélizy-Villacoublay, Cécile Prévieu, Directrice Générale Adjointe du groupe ENGIE, Yann Rolland, Directeur Général délégué ENGIE Solutions et Jérémie Almosni, Directeur de l’ADEME Île-de-France, ont officialisé la mise en service de la centrale géothermique de 16MW à Vélizy-Villacoublay. Il aura fallu à peine plus de deux ans aux équipes d’ENGIE Solutions pour construire la centrale et réaliser une liaison de 1,6 km entre Véligéo et le réseau de chaleur Vélidis. Désormais, l’équivalent de 12 000 logements véliziens bénéficient d’un chauffage et d’une eau chaude sanitaire à base d’énergie majoritairement renouvelable. 

 

Une géothermie ultraperformante, saluée en Europe

De l’enquête publique en 2019 à la mise en service de la centrale en décembre 2021, la réalisation du projet de géothermie Véligéo a été menée en un temps record, en grande partie pendant la pandémie de la Covid-19.

De nombreux acteurs européens et mondiaux engagés, tel le Conseil Européen de l’Energie Géothermique, ont reconnu la prouesse technique du forage multi-drains vélizien, qui vient d’être labélisé SOLAR Impulse parmi les 1 000 solutions mondiales recommandées pour accélérer la transition énergétique par la Fondation (5ème labellisation pour le groupe ENGIE). 

Les équipes d’ENGIE Solutions ont entamé en janvier 2021 la construction du bâtiment de la géothermie et du réseau de liaison de 1,6 km. Sillonnant les avenues Grange Dame Rose et de l’Europe, cette liaison permet d’acheminer la ressource énergétique produite par la centrale Véligéo vers le réseau de chaleur de la ville.

Le réseau Vélidis s’étend sur 19 km et dessert l’équivalent de 12 000 logements. Avec la mise en service de la géothermie, les usagers du réseau bénéficient d’une énergie décarbonée à
+ de 60 % d’énergie renouvelable.
Cette chaleur à faible impact environnemental permet en outre de stabiliser le prix de la chaleur pour les abonnés. L’utilisation de la géothermie dans la production de chaleur du réseau Vélidis évite l’émission de 22 801 tonnes de CO2 chaque année, soit l’équivalent de 15 000 véhicules en circulation.

 

Véligéo, un partenariat local exemplaire réussi, au service du territoire

A travers leur société commune Véligéo, première SAS LTE1 en Île-de-France appliquée à la géothermie, ENGIE Solutions (actionnaire à 80 %) et la Ville de Vélizy-Villacoublay (20 %) ont marqué en 2019 le début d’un partenariat local pour des solutions d’avenir durables. Pendant 28 ans, Véligéo fournira une énergie verte pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire des Véliziens. La production géothermale participe au verdissement du réseau existant et répond pleinement aux enjeux d’ENGIE Solutions de neutralité carbone.

Le montant total des investissements s’élève à 25 millions d’euros, dont 3 millions d’euros subventionnés par la Région Île-de-France dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie régionale énergie-climat, et de 5,95 millions d’euros par l’ADEME Île-de-France. Le projet est également financé par la Ville de Vélizy-Villacoublay à hauteur de 5 millions d’euros à travers la SAS-LTE.

 

1 Société Action Simplifié Loi Transition Energétique - La Loi du 17 août 2015 relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte a offert aux communes et intercommunalités la possibilité de participer au capital d’une SAS-LTE (loi de transition énergétique) ayant pour objet social la production d’énergies renouvelables

 

Chiffres clés Véligéo

  • +60 % d’énergie renouvelable
  • 65 °C de température aqueuse
  • 1 600 m de profondeur du forage
  • 2 400 m de longueur totale des puits
  • 16 MW de puissance
  • 22 801 tonnes de CO2 évitées soit l’équivalent de 15 000 véhicules en circulation

 

Chiffres clés Vélidis

  • 19 km
  • 140 points de livraison
  • 12 000 équivalents logements
  • 130 MW de puissance installée

 

 Calendrier du projet

  • 2019 : enquête publique et création de la SAS LTE
  • Août 2020 à janvier 2021 : forage
  • Janvier à octobre 2021 : adaptation du réseau de chaleur pour le passage de la haute pression à la basse pression
  • Février à décembre 2021 : construction de la centrale