YOPLAIT Production France, ADVIVO, la Ville de Vienne et Vienne Condrieu Agglomération s’associent à ENGIE Solutions pour la mise en œuvre d’un système de récupération de chaleur fatale et la création d’un réseau urbain de chaleur

yoplait chaleur fatale

Après plus de deux années de travail, YOPLAIT Production France, le bailleur social ADVIVO, la Ville de Vienne et Vienne Condrieu Agglomération officialisent leur partenariat avec ENGIE Solutions, pour chauffer une partie du quartier du Grand Estressin grâce à l’énergie disponible dans le processus de fabrication de l’industriel. En effet, YOPLAIT, ADVIVO et la Ville de Vienne, confient la conception, la réalisation, le financement et l’exploitation, pour une durée de 15 ans, d’une installation de récupération de chaleur fatale* et la création d’un réseau de chaleur à ENGIE Solutions.

Une énergie disponible et de proximité pour optimiser et décarboner la fourniture de chaleur de près de 800 logements sociaux

Le projet qui sera effectif dès 2021, a pour enjeu d’utiliser une chaleur fatale industrielle disponible et de proximité pour permettre d’optimiser et décarboner la fourniture en chauffage de 791 logements sociaux et de l’école Claude Bernard.

Actuellement, le process de fabrication de l’usine YOPLAIT de Vienne génère une source d’énergie disponible et non exploitée. Par l’installation de pompes à chaleur, ENGIE Solutions va mettre en place des infrastructures de récupération de cette chaleur fatale sur le site de YOPLAIT. L’énergie ainsi valorisée sera directement injectée par ENGIE Solutions dans le futur réseau de chaleur implanté sur le Nord de Vienne.

Ce nouveau réseau de proximité permettra de réduire les émissions de CO2 issues du chauffage de 791 logements à Estressin appartenant au bailleur social local ADVIVO et d’une école de la ville. A terme, cette installation doit couvrir 60% des besoins des logements, le complément étant assuré par les chaudières à gaz déjà en place.

Les travaux sur le domaine public vont démarrer le 3 août et se poursuivront jusqu’à la première semaine de septembre. L’organisation et les contraintes du chantier seront communiquées ultérieurement.

Un projet exemplaire

Ce projet s’inscrit pleinement dans la volonté d’excellence environnementale du territoire, de YOPLAIT , et d’ENGIE Solutions.

YOPLAIT est engagé depuis plusieurs années dans des démarches de réduction de son impact environnemental et d’amélioration de sa performance énergétique. A ce titre, l’usine a sollicité ENGIE Solutions pour parvenir à valoriser les effluents liés à sa production. Jusqu’ici les solutions techniques de récupération ne permettaient pas de valoriser cette énergie. Le travail et les solutions trouvées par ENGIE Solutions et YOPLAIT permettent aujourd’hui de concrétiser ce projet vertueux pour l’économie circulaire de Vienne Nord.

Ce contrat s’inscrit dans le cadre de la démarche Tepos (Territoire à énergie positive) et du Plan Climat Air Energie Territorial de l’Agglomération et de ses deux partenaires qui visent à réduire massivement les consommations énergétiques et développer les énergies renouvelables ou de récupération.

A travers ce partenariat, ENGIE Solutions conçoit et finance une solution de verdissement innovante de proximité à destination de logements sociaux et de l’école Claude Bernard. Sa mise en œuvre permettra de réduire les émissions de CO2 de moitié pour le chauffage de ces habitations tout en conservant une compétitivité de tarification. En effet, ENGIE Solutions garantit un tarif du chauffage égal ou inférieur à celui actuellement payé pour les usagers concernés.

« Par ce partenariat, nous accompagnons un industriel fortement ancré dans sa ville, mais aussi la collectivité et ses citoyens. C’est l’ambition même d’ENGIE Solutions : pouvoir optimiseretverdirlesénergies,letoutpouraméliorernoslieuxdevie »souligneWilfridPetrie, Directeur Général Adjoint ENGIE, en charge d’ENGIE Solutions.

A propos de ce partenariat, Tristan Aubry, Directeur Industriel Yoplait, Président de Yoplait Production France déclare : « L’aboutissement de ce projet est une fierté pour notre entreprise et pour l’ensemble des collaborateurs, impliqués dans cette initiative depuis sa genèse. Le projet marque de façon concrète l’engagement pris par Yoplait de réduire continuellement l’impact de ses opérations sur l’environnement. Il symbolise par ailleurs l’ancrage fort de l’usine au sein de la communauté Viennoise, dans laquelle le site est ancré depuis sa création, en 1965 ».

A propos du projet, Thierry Kovacs, Président de Vienne Condrieu Agglomération , Maire de Vienne et Président d’ADVIVO : « Notre agglomération est engagée depuis près de dix ans dans une démarche de transition écologique au travers de son Plan Climat et de la démarche TEPOS/CV. Le projet de réseau de chaleur de Vienne Nord a d’ailleurs été initié dans ce cadre et il vient participer très sensiblement aux objectifs que s’est fixé notre territoire en matière de chaleur renouvelable. Je me réjouis que la mobilisation de chacun des partenaires ait permis d’aboutir à la matérialisation d’un projet aussi vertueux tant en matière d’écologie que d’économie.

L’ensemble ADVIVO du Grand Estressin et ses locataires bénéficieront d’une chaleur renouvelable à hauteur de 60 % et d’une stabilisation du prix, voire d’une légère baisse, dans la durée.
L’école Claude Bernard entièrement rénovée récemment par la ville verra quant à elle la totalité de ses besoins de chauffage assurée par le nouveau réseau, avec la même assurance de compétitivité de prix. La création d’un nouveau réseau de chaleur avec récupération de chaleur industrielle place à nouveau notre agglomération parmi les plus actives sur le sujet. »

Ce projet s’inscrit pleinement dans les objectifs visés par l’Accord du climat signé à Paris en 2015. Plus respectueuse de l’environnement, l’utilisation de la chaleur fatale des industries est recommandée par l’ADEME qui soutient ce projet à hauteur de 37%.
Cette réalisation est une étape qui permettra d’engager par la suite de nouvelles initiatives vers une meilleure utilisation des ressources de notre planète.

Points clés :

  • 791 logements sociaux alimentés
  • Plus de 3 000 MWh d’énergie valorisée par an
  • -50 % de CO2 soit l’équivalent sur la durée du contrat de 1 300 fois le tour de la terre en voiture
  • Forte implication des parties prenantes

 

*L’énergie ou chaleur fatale est l’énergie produite par un processus industriel dont ce n’est pas le but premier, et non valorisée