À quoi vont ressembler le retail et la logistique alimentaire de demain ?

homme tenant un panier de courses

Avec Dominique Richard, directeur du Développement en charge du marché retail et logistique alimentaire chez ENGIE Solutions

Faire ses courses par drone, ce n’est plus de la science-fiction. La petite boutique américaine de produits artisanaux Sugar Magnolia livre depuis fin 2019 ses clients de Christiansburg en chocolats et pop-corn maison avec les drones de Google. Une révolution qui illustre la nouvelle trajectoire du retail et de la logistique alimentaire : quête de produits locaux, circuit court et logistique de pointe.

De plus en plus de Français veulent manger responsable et durable, des produits du terroir, sains et sûrs. Autre tendance de fond amplifiée par la crise sanitaire, les consommateurs délaissent les grandes surfaces en périphérie pour le circuit court et les petits magasins alimentaires de proximité, les commerces de bouche ou la vente directe de petits producteurs. 

— 60 % des Français souhaitent privilégier des achats plus locaux et en circuits courts.

(Source : enquête BVA pour ENGIE Solutions)

Né avec le modèle de la consommation de masse, l'hypermarché de demain devra donc s’adapter, évoluer du gigantisme à des lieux à taille humaine, avec une gamme de produits alimentaires et de services ciblés, privilégiant la qualité et le terroir. Les supermarchés de quartier et les supérettes urbaines se multiplient, portés par le besoin de proximité et de praticité des consommateurs. En parallèle, les courses alimentaires en ligne continuent à battre des records, des discounters aux paniers paysans bio, dopées par la rapidité et le confort du commerce connecté. Résultat, la livraison à domicile est en plein boum. Solution simple et flexible, le drive progresse encore plus fortement et va s’imposer durablement, qu’il soit de supermarché, piéton ou fermier.

Cette transformation du retail fait évoluer la place du consommateur et la qualité de service au sein de la supply chain. Demain, le client final sera pleinement intégré à la réflexion et ne sera plus le dernier maillon de la chaîne d’approvisionnement. Robotisation, numérique et intelligence artificielle : les opérateurs repensent le stockage et la logistique pour expédier les commandes alimentaires toujours plus vite et en toute sécurité.

—    La France est la championne d’Europe du drive, avec 5 113 sites drive en 2019, dont 3 720 click & drive.  

(Source : Nielsen)

Dans la chaîne du froid alimentaire, les technologies de réfrigération et de conservation misent sur la performance, en entrepôt et en magasin. L’explosion du drive entraîne le développement de distributeurs à casiers réfrigérés innovants. Côté transport, la croissance des livraisons en circuit court favorise l’essor des flottes d’utilitaires légers frigorifiques, électriques et connectés.

Les équipements deviennent plus sobres en énergie mais surtout plus verts, grâce notamment à des fluides frigorigènes bas carbone adaptés à la réglementation européenne.

C’est le cas chez Sysco France, producteur et distributeur de produits alimentaires frais, surgelés et d’épicerie pour la restauration professionnelle, où ENGIE Solutions a mis en service la solution ILICO2. Le concept ? Remplacer des fluides frigorigènes par des fluides naturels et décarbonés et valoriser la chaleur fatale dégagée par les installations frigorifiques. La solution a permis de réduire les consommations énergétiques du site et d’éviter l’émission de 1 400 tonnes de CO2 par an.

Pour renforcer l'attractivité et la performance du retail et de la logistique alimentaire, ENGIE Solutions accompagne les professionnels du secteur dans l’évolution de leurs activités. Nous concevons et nous développons en partenariat des solutions sur mesure et globales, alliant performance durable des process, sobriété carbone et efficacité énergétique.