Le vélo à hydrogène vert, une solution d'avenir pour favoriser la transition énergétique

Vélo hydrogène

Moins connu que le vélo à assistance électrique, le vélo à hydrogène renouvelable représente pourtant une alternative intéressante pour se déplacer en limitant son impact sur l’environnement. Disposant d’une autonomie d’environ 100 km et d’une bonne durée de vie, il pourrait être une solution complémentaire pour favoriser la transition énergétique et atteindre la neutralité carbone.

Dans le domaine de la mobilité verte, l’hydrogène a de beaux jours devant lui. Dans son plan de relance du 3 septembre dernier, le gouvernement français a annoncé que pas moins de 7 milliards d’euros seraient alloués pour le développement de la filière hydrogène sur les dix prochaines années. Et pour cause : ce carburant est doté d’atouts indéniables pour faire rouler les véhicules électriques.

L’hydrogène vert, une réponse complémentaire aux énergies renouvelables

D’abord parce que les véhicules alimentés à l’hydrogène bénéficient d'une meilleure autonomie : un kilo d’hydrogène est capable de libérer trois fois plus d’énergie qu’un kilo d’essence. Leur durée de vie est aussi plus longue que celle des batteries électriques classiques. La version hydrogène peut durer plus de 10 ans, contre 2 à 4 ans pour une batterie Lithium-ion.

Le fonctionnement d’un vélo à hydrogène est simple : un réservoir à hydrogène est relié à une pile à combustible. Celle-ci provoque une réaction d’oxydoréduction, qui va produire de l’électricité. Le vélo à hydrogène vert ne produit aucune pollution ni effet toxique, puisque le seul déchet produit est de l’eau.

 

Un atout pour la ville responsable de demain

Pour promouvoir ces modes de déplacements alternatifs et imaginer le transport de demain, plusieurs collectivités s’y intéressent et entendent mettre le vélo à hydrogène renouvelable à la disposition des usagers. Une manière de faire connaître ce nouveau type de transport, moins réputé que les bateaux, trains, voitures, bus et tramways qui ont déjà adopté ce type de carburant.

Cette innovation s’inscrit dans notre volonté, chez ENGIE Solutions, de créer des solutions pour accompagner les villes et territoires vers la neutralité carbone. Dans cette optique, nous avons créé en 2017 le High’5 Graduate Program, pour dénicher de jeunes talents engagés et leur proposer un accélérateur de carrière. Durant 3 ans, au travers de 3 missions en France et à l’international et de périodes de formation en transition énergétique et numérique, ils suivront un parcours professionnel accéléré pour monter en compétences et prendre, à terme, des postes clés au sein de l’entreprise.