Réseaux de froid urbains : pourquoi il est urgent de les déployer, même en automne !

Avec une succession de records de températures en France ces dernières années, notamment le mois de septembre 2020 qui a été le plus chaud jamais enregistré*, les vagues de chaleur deviennent plus intenses, plus longues et plus fréquentes. En ville, l’augmentation des températures est aggravée par le phénomène d’îlot de chaleur urbain, lié à l’activité humaine, à la « minéralité » des ouvrages et à la densité du bâti. Pour faire face à ce défi croissant, ENGIE Solutions a développé un savoir-faire éprouvé dans les réseaux de froid urbains : un levier encore méconnu de la transition énergétique, qu’il nous faut activer dès à présent en vue des pics de chaleur du printemps et de l’été 2021.

Décryptage de Djamal Touati, Directeur de Marché Réseaux de Froid Urbains ENGIE Solutions

Comment fonctionne un réseau de froid urbain ?  

Le réseau de froid urbain représente une solution de rafraîchissement durable à destination d’un ensemble de bâtiments, voire de toute une zone urbaine. Il repose sur la mutualisation des besoins grâce à des équipements collectifs de production et de distribution d’eau glacée à haute performance énergique et environnementale. Son principe est simple : pour produire du froid, il faut avant tout prélever de la chaleur ! Ainsi, le réseau de froid capte la chaleur présente au sein des bâtiments à l’aide de postes de livraison, puis la transporte, via un réseau de canalisations enterrées, vers une centrale de refroidissement, valorisant des sources énergétiques locales. Il s’agit donc d’un dispositif vertueux, parfaitement intégré au milieu urbain et fonctionnant en circuit fermé.

En tant que leader national des réseaux de froid urbains, ENGIE Solutions a développé une expertise reconnue dans le développement et l’exploitation de ces infrastructures au service des territoires urbains. C’est le cas par exemple du réseau Cristalia, filiale d’ENGIE Solutions qui assure, à travers une délégation de service public, la production et la distribution de froid pour la commune de Levallois-Perret. Au total, près de 300 000 m2 de bâtiments tertiaires, de commerces et d’équipements divers sont aujourd’hui rafraichis grâce à cette infrastructure, qui connait un important développement ces dernières années. La Ville de Levallois-Perret est précurseur en ce qui concerne ce système de rafraichissement ; elle permet ainsi de réduire fortement l’empreinte environnementale de la climatisation tout en apportant un confort indispensable aux usagers. 

 

Pourquoi les réseaux de froid sont-ils plus vertueux que les systèmes de climatisation autonomes ?  

Les réseaux de froid présentent plusieurs avantages, qui ont une forte incidence sur l’environnement et l’harmonie du tissu urbain. Avant tout, son impact environnemental est réduit puisqu’il fait preuve d’une performance 2 à 3 fois supérieure aux installations autonomes. Il valorise les sources d’énergies locales et émet moins de gaz à effet de serre, tout en mobilisant des technologies difficilement accessibles aux installations autonomes. Ce type d’infrastructures limite le phénomène d’îlots de chaleur urbains et apporte une solution de confort aux usagers tout en supprimant les pollutions vibro-acoustiques associées à la climatisation individuelle. Sur le plan économique, les réseaux de froid permettent aux abonnés de mieux maîtriser leur budget, grâce à un tarification globale, lisible et encadrée. En France, 23 réseaux de froid étaient répertoriés en 2019, pour une longueur totale de près de 198 km.

 

Quelles perspectives pour le développement des RFU ? 

Considéré autrefois comme un luxe, le confort thermique estival constitue aujourd’hui un véritable enjeu de santé publique. La solution du réseau de froid urbain est encore insuffisamment répandue en Europe, mais elle connait un réel essor pour faire face aux conséquences du changement climatique et à l’urbanisation croissante. Cette tendance ne peut que s’amplifier car les questions environnementales et climatiques sont devenues des préoccupations majeures pour les français, d’autant plus dans le contexte de crise que nous traversons.

Le développement des réseaux de froid urbains est donc devenu une nécessité. Les équipes d’ENGIE Solutions sont conscientes de cela et se mobilisent pour accompagner les élus et les décideurs publics dans l’installation de ces infrastructures. L’enjeu est d’accélérer la transition vers une économie neutre en carbone et de permettre aux usagers de bénéficier de tous les avantages de cette solution en termes de confort et de bien-être.

 

Chiffres clés

  •  23 réseaux de froid en France en 2019
  •  + 97 % d’efficacité énergétique **
  •  50 % de réduction des émissions de CO2 **
  •  50 % de réduction des consommations énergétiques liées à la climatisation **
  •  - 90 % d’émission de fluides frigorigène **

* D’après le « programme européen de surveillance de la Terre » Copernicus
** D’après enquête SNCU 2019, par comparaison à un parc équivalent d’installations autonomes