Après avoir effectué le forage à 35 m de profondeur, ENGIE Solutions, mandatée par Altarea, entame la phase structurante des travaux du futur écoquartier phare d’Issy-les- Moulineaux et vise une mise en service au 1er semestre 2022. Innovation majeure : la géothermie installée assurera non seulement l’alimentation en chaleur, mais aussi en froid grâce à une solution innovante de stockage de la glace.

Une nouvelle phase en cours

Les travaux du futur écoquartier situé en plein centre-ville d’Issy-les-Moulineaux entrent dans une phase clé. Grâce à une alimentation en énergie durable, les installations permettront la distribution de chauffage et d’eau chaude sanitaire, mais aussi de froid à travers un réseau dédié.

La géothermie de basse profondeur sera alimentée en ENR à 76 % pour le froid et à 71 % pour le chaud : de quoi offrir une qualité de vie et un confort optimisés aux 627 logements, aux plus de 40.000 m² de bureaux, futur siège de CNP Assurances, aux 7 salles de cinéma, à l’ensemble des commerces et aux équipements publics (école, crèche, salle polyvalente) qui composent le projet Issy Cœur de ville.

Lors de cette 2e phase, les équipes ENGIE Solutions, mandatées par Altarea, vont alterner les travaux d’électricité, avec le câblage et l’installation des postes haute tension (HTA), et les interventions hydrauliques avec la connexion des puits de géothermie, des équipements de production chaud et froid et des 18 sous-stations.

Innovation et excellence environnementale

Pour apporter un confort maximal aux habitants et usagers, l’innovation réside dans la mise en place de quatre thermofrigopompes et d’un stockage de glace. Ce dispositif rend possible la production simultanée de chaud et de froid. Si les réseaux de chaleur sont bien connus, les réseaux de froid urbain sont moins nombreux. Néanmoins en plein développement, ils constituent une réponse efficace et vertueuse au changement climatique et au besoin croissant de fraicheur.

A travers les travaux en cours dans le futur écoquartier d’Issy Cœur de Ville, la géothermie superficielle permettra de prélever la température stable de la nappe phréatique pour produire, outre le chaud en hiver, du froid en été et donc de la fraicheur dans l’ensemble des bâtiments. Et à la différence des installations de climatisation, le réseau de froid limite les ilots de chaleur. Peu émetteur de gaz à effet de serre, il permet également de valoriser une énergie locale grâce à une alimentation essentiellement assurée à partir d’énergie renouvelable. Ce projet innovant bénéficie d’un soutien de l’ADEME à hauteur de 532 000 €uros.

 

Wilfrid Petrie, Directeur Général Adjoint d’ENGIE en charge d’ENGIE Solutions

« Le lancement de ces travaux marque une nouvelle étape dans l’avancée du projet Issy Cœur de Ville qui vise à apporter des solutions de confort pour les usagers dans une démarche environnementale exemplaire. Cela répond à l’ambition d’ENGIE Solutions qui cherche à optimiser l’usage des ressources pour réinventer les espaces de vie et de travail »

Wilfrid Petrie , Directeur Général Adjoint d’ENGIE en charge d’ENGIE Solutions
Dominique GOUDARD, Directeur Promotion Opérations transverses d’ALTAREA Entreprise

« Pour ALTAREA, nous avons l’ambition de faire d’Issy Cœur de Ville un projet exemplaire en matière de ville bas carbone. Autour d’une forêt urbaine, nous développons un projet mixte ambitieux qui créera un nouveau cœur de ville, durable et adapté aux nouveaux usages, à Issy-les-Moulineaux. La boucle géothermique que nous créons sera alimentée à 70 % d’énergies renouvelables, avec les trois immeubles de bureau labelisés bâtiments à énergie positive. L’efficacité énergétique est une pierre angulaire de cet eco-quartier, site pilote de la labellisation E+C- pour lequel nous souhaitons déployer et rendre accessibles toutes les innovations afin d’en faire une vitrine technologique et humaine où il fera bon vivre »

Dominique Goudard , Directeur Promotion Opérations transverses d’ALTAREA Entreprise
André SANTINI, Maire d’Issy-les-Moulineaux

« Les prochaines années seront indéniablement marquées par la lutte contre le changement climatique. Depuis 2005, la Ville a enregistré une baisse de 26% de ses émissions de gaz à effet de serre grâce à la restructuration de constructions impulsées par la Municipalité. Pour poursuivre dans cette voie, il est crucial de développer les énergies propres pour les futurs quartiers comme Issy Cœur de Ville, en anticipant les usages et en mettant les innovations numériques au service du développement durable. Ce troisième éco-quartier du territoire isséen répondra à nos ambitions zéro carbone et sera le fer de lance de la métamorphose urbaine exemplaire de cette décennie ».

André Santini , Maire d’Issy-les-Moulineaux