Mobilité verte : Quimper ouvre au public une station GNV avec ENGIE Solutions

Quimper Bretagne Occidentale annonce la mise en service et l’ouverture au public de la station GNV (gaz naturel véhicules) installée au rond-point de Quistinidal à Quimper et exploitée par ENGIE Solutions.  

Outre l’alimentation de sa flotte de bus, la borne publique raccordée à cette station permettra à l’ensemble des véhicules locaux de se ravitailler en carburant alternatif, renforçant le maillage français de stations au service d’une mobilité vertueuse.  

La mise en service de cette nouvelle station marque une avancée importante dans la transition énergétique du territoire.  

 

Une station idéalement située et ouverte à tous les usagers 

Située à proximité immédiate du dépôt bus, cette station encouragera le développement des véhicules propres, autres que les bus, pour les collectivités et sociétés privées qui le souhaitent. 

Grâce à l’engagement de Quimper Bretagne Occidentale, la mise en service de cette station GNV sur le territoire renforce l’offre locale pour la distribution des deux carburants alternatifs Gaz Naturel pour Véhicules : GNC et sa version renouvelable, le BioGNC de GNV.  

* GNC : gaz naturel comprimé ; GNL : gaz naturel liquéfié 

 

Le GNV et sa version renouvelable, le biométhane carburant, énergies locales d’avenir 

Englobant les différentes versions de gaz naturel utilisé comme carburant, sans distinction du mode de stockage, le gaz naturel véhicules (GNV) est un carburant reconnu comme une véritable alternative aux carburants traditionnels par la réduction importante des émissions d’oxydes d’azote, de particules fines et de CO2 (95 % en moins par rapport au diesel). 

Avec 12 % de bus urbains roulant au GNV en France à l’heure actuelle, ce carburant est considéré par les pouvoirs publics comme une solution pour répondre dès à présent aux enjeux actuels et futurs. Un bus circulant au GNV émet par ailleurs deux fois moins de bruit que son équivalent thermique, contribuant à réduire les nuisances sonores en ville.  

Sur le territoire de Quimper Bretagne Occidentale, différents sites produisent du Biogaz : 

  • La station d’épuration du Corniguel produit annuellement 7,3 millions de kWh de biométhane, soit l’équivalent de la consommation de 32 bus GNV par an. 
  • Le Methanodet à Langolen, un groupement d’agriculteurs. 
  • L’unité de production de méthanisation nommée « Vol-V ». Cette unité injecte dans le circuit local l’équivalent de la consommation annuelle de 50 bus GNV et la consommation de 1 000 foyers en chauffage et eau chaude, soit 22 millions de kWh de biométhane par an. 

Dans sa version décarbonée et renouvelable, le gaz naturel véhicules, alors appelé biométhane carburant, est encore moins polluant. Il permet une réduction importante des gaz à effet de serre, notamment une diminution des rejets de CO2 de 80 % par rapport à un véhicule diesel de même génération.  

Favorisant une logique de circuit court, le biométhane ou « BioGNV » est ainsi un gaz 100 % renouvelable produit grâce à la fermentation des bio-déchets. Doté des mêmes qualités que le gaz naturel, il peut être utilisé comme carburant et contribue ainsi à développer une économie circulaire vertueuse. 

Accompagnant ainsi les territoires dans la transition énergétique à travers le verdissement de leurs énergies et ressources, ENGIE Solutions a mis en service une quinzaine de stations en 2020. 

 

Quimper Bretagne Occidentale, résolument engagée vers une mobilité bas carbone 

Dès 2001, Quimper Bretagne Occidentale a fait le choix de la transition vers un parc de bus vertueux. En 2006, la flotte était d’ores et déjà composée d’une vingtaine de véhicules de transport collectif. Au 1er janvier 2020, l’Agglomération possédait 38 bus circulant grâce au GNV, soit 76 % du parc.   

Quimper Bretagne Occidentale s’est ainsi engagée avec force dans la transition énergétique pour ses transports collectifs. La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (TECV) du 18 août 2015 est venue confirmer cette stratégie.  

En effet, développer des transports « propres » pour améliorer la qualité de l’air et protéger la santé est un enjeu primordial. Le gaz naturel véhicules est valorisé comme étant une énergie durable, permettant d’atteindre ces objectifs.  

« L'accès à la mobilité pour tous, favoriser des modes de déplacements durables est l’une de nos priorités », détaille Isabelle Assih, présidente de Quimper Bretagne Occidentale.  

« Responsable d’un tiers des émissions de CO2 en Europe, le transport est un levier stratégique de la transition énergétique. La mise en service de cette station est une traduction concrète de la transition que nous déployons sur le territoire quimpérois, au service des habitants et des entreprises locales, désireuses de passer à un mode de transport plus vert. » 

« Nous sommes fiers d’accompagner Quimper Bretagne Occidentale dans la mise en place de cette station qui renforce l’offre de carburants alternatifs dans le Finistère », déclare Sébastien Ramos, Délégué Régional Bretagne au sein de la Direction Institutions France & Territoires d’ENGIE. « Encourager une mobilité moins émettrice de CO2, moins polluante et plus fluide est aujourd’hui essentiel pour accélérer la transition vers des villes neutres en carbone. C’est pourquoi nos équipes accompagnent les collectivités et développent des solutions de transport ajustées aux besoins et usages des territoires, utilisant des carburants plus vertueux et moins polluants. »