Optimiser

ENGIE solutions x Armée de Terre - France

Armée de Terre : comment être autonome en eau potable sur le terrain ?

Pouvoir disposer de l’eau potable sur le terrain est un enjeu stratégique pour l’Armée de Terre. La station du traitement des eaux mobile (STEM) conçue par ENGIE Solutions avec Suez dans le cadre d’un contrat avec la DGA (Direction Générale pour l’Armement) produit de l’eau potable à partir de l’eau disponible sur le terrain. Explications.
 
3-10m3 d’eau potable traités par heure
16 unités produites par ENGIE Solutions à Valbonne
3 ans pour développer la solution
800 personnes alimentées en eau potable/jour

Un système qui s’adapte à tous les types d’eau

Il aura fallu trois ans pour développer la station du traitement des eaux mobile, fruit d’un travail collaboratif entre les équipes industrielles et du Ministère des armées (DGA, Armée de Terre, SIMMT) incluant le service de santé des Armées (SSA) et les services vétérinaires. La station permet de traiter tous les types d’eau, eau saumâtre ou de mer, ressources en eau non homologuées et eau contenant des sources potentielles de pollutions non maitrisées. Son avantage majeur tient en un système très compact et projetable sur des sites sensibles. Les procédés innovants de traitement de l’eau et de contrôle utilisés lui garantissent un très haut niveau de qualité.

Des procédés innovants qui répondent au besoin du terrain

L’eau est d’abord captée dans la rivière et stockée dans un bac de 20 000 litres, dans lequel est placée la pompe eau brute de la machine de traitement. Quatre phases sont ensuite nécessaires pour rendre l’eau potable. Elle est d’abord pompée et envoyée vers les premiers pré-filtres, chargés de retirer les matières en suspension les plus épaisses. Puis elle traverse des membranes d’ultrafiltration, afin de retirer la quasi-totalité des bactéries. La 3ème opération permet d’éliminer les virus et les particules indésirables dans l’eau grâce au système d’osmose inverse. La 4ème et ultime phase consiste à faire passer l’eau osmosée au travers de cartouches remplies de sels minéraux nécessaires au corps humain.
Toutes les phases de production sont contrôlées via un pupitre de commande qui permet de piloter le traitement et la qualité de l’eau.

Une capacité de traitement décuplée en opération

La station STEM produit en moyenne 6m3 d’eau consommable par heure, soit quatre fois plus de volume que son prédécesseur, l’unité mobile de traitement d’eau (UMTE). En cas d’utilisation d’eau de mer, sa capacité sera réduite à 3m3 par heure. En opération, on peut multiplier le nombre de bacs, ce qui permet d’augmenter la capacité de stockage en eau brute. Utilisée dans le Tarn, la station produit 20 000 litres d’eau pour alimenter les besoins en eau potable de 250 personnes par jour. Une innovation qui permet de produire et de distribuer de l’eau potable en totale autonomie et en toute sécurité, à partir de sources naturelles. Sa capacité à alimenter les besoins en eau potable peut monter jusqu’à 800 personnes par jour.

Partenaires
Suez

Expertises et offres

Image
Innovation en traitement de l’eau potable
Image
Système d’osmose inverse de la STEM pour assurer une purification complète de l’eau