Pose de la première pierre de la chaufferie biomasse du site d’Airbus Atlantic Nantes 


Ce vendredi 7 juin, Damien GUILLON, directeur du site Airbus Atlantic Nantes (Bouguenais) et Hervé PRESA, directeur régional Pays de la Loire pour ENGIE Solutions, ont choisi de marquer le démarrage des travaux de la future chaufferie biomasse qui alimentera le site d’Airbus Atlantic, en posant la première pierre. Cette installation qui a reçu le soutien financier de l’ADEME, produira environ 70 % des besoins de chaleur à partir d’énergie renouvelable et permettra d’éviter l’émission de 6 400 tonnes de CO₂ par an. 


Ce projet biomasse s’inscrit dans la stratégie globale de décarbonation mise en place par Airbus Atlantic pour réduire l'impact carbone de son site, dans la continuité du Contrat de Performance Énergétique. Piloté par ENGIE Solutions depuis 2017, ce contrat a déjà permis de réduire de 25 % les consommations énergétiques du site.

Sur ce site de 88 hectares, 2 500 salariés Airbus Atlantic œuvrent notamment à la fabrication des caissons centraux de voilure, des entrées d’air de réacteur, des poutres ventrales et des radômes des avions Airbus. 


À compter de 2026, le site nantais d’Airbus Atlantic sera alimenté en chaleur renouvelable à hauteur de 70 %. 

Conçue et réalisée par ENGIE Solutions, l’installation comprendra une chaufferie biomasse de 8 MW alimentant un réseau de chaleur de 2,5 km sur le site de Bouguenais. La chaudière bois sera alimentée par de la biomasse sourcée dans un rayon de 150 km, assurant une ressource renouvelable et locale. 

Ce projet lauréat de l’appel à projets BCIAT 2020 - Biomasse Chaleur pour l'Industrie, l'Agriculture et le Tertiaire – de l’ADEME bénéficie d’une subvention de 3,24 M€.

Avec 70 % des besoins couverts par le bois-énergie, Airbus Atlantic fait le choix d’une solution qui permet une maîtrise durable des coûts de l’énergie, une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre et une sécurisation de leur fourniture d’énergie par l’utilisation d’une ressource locale. Ce seront également 6 400 tonnes de CO₂ qui seront évitées par an.

La mise en service industrielle de ces installations est prévue au premier trimestre 2026. 

ENGIE Solutions, avec plus de 50 collaborateurs et une présence 24h24 – 365 j / an, accompagne le site nantais d’Airbus Atlantic depuis 40 ans sur la conduite des installations de production d’énergie et les bâtiments

 

Chiffres clés :

  • chaufferie biomasse de 8 MW (2 chaudières bois de 6 MW et 2 MW)
  • investissement de 14 M€ porté par Airbus Atlantic
  • 2,5 km de réseau
  • 11 sous-stations
  • 6 400 tonnes de CO₂ évitées par an.

A voir aussi

Brève
  • Industries
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Digital
Communiqué de presse