• Mobilité
  • Économies d'énergies (consommer moins)
  • Energies vertes (consommer mieux)

Les poids lourds sont responsables de 27 % des émissions de CO2 liés aux transports alors qu’ils ne représentent que 1,3 % des véhicules roulant en France. Face à ce défi, ENGIE, leader de la transition énergétique et APRR, deuxième réseau autoroutier français, annoncent le déploiement de 5 stations de recharge de très haute puissance dédiées aux poids lourds électriques et aux autocars longue distance. Cette initiative constitue une première en France et marque une étape importante dans le développement de la mobilité électrique et de la décarbonation des moyens de transport.

 

Un atout majeur pour réduire l’empreinte carbone du transport lourd

Situées sur l’axe Paris-Lyon, les stations proposées seront équipées à l’ouverture d’une borne de 400 à 500 kW avec deux points de recharge ultra-rapide, permettant ainsi de recharger simultanément deux camions ou autocars électriques. Une borne de recharge de secours sera également mise à disposition sur chaque station pour garantir la continuité de service en toutes circonstances, ce qui est crucial pour les transporteurs.

La recharge à très haute puissance disponible sur les bornes permettra aux camions électriques de parcourir la totalité du trajet entre Paris et Lyon, dans les deux sens, avec en moyenne une station tous les 150 km, soit des arrêts au niveau de Melun, Auxerre et Beaune. Le réseau apportera la flexibilité et la fiabilité indispensables aux transporteurs dont les flottes sont aujourd’hui composées de camions affichant une autonomie moyenne de 300 km, en constante augmentation. Ce nouveau service donnera un avantage majeur aux sociétés de transport qui font des rotations régulières sur cet axe et qui pourront ainsi réduire leur empreinte carbone en passant au 100 % électrique.

Aujourd’hui, les camions sont disponibles et les coûts d’exploitation sont de plus en plus favorables à l’électrique par rapport au diesel, même pour les gros tonnages. La seule chose qui freine les transporteurs pour faire la transition, c’est l’assurance de trouver des bornes en nombre suffisant et avec des puissances adaptées pour pouvoir charger rapidement et minimiser l’impact sur l’organisation des tournées. C’est notre rôle de mettre en place ces infrastructures pour accélérer la transition

François-Xavier de Froment,
Directeur Mobilité Durable ENGIE

Depuis décembre 2022, APRR-AREA sont les premiers réseaux autoroutiers 100 % équipés en stations de recharge électrique pour véhicules légers. Nous sommes fiers aujourd’hui de contribuer, aux côtés d’ENGIE, à la décarbonation de toutes les mobilités, avec l’aménagement des premières stations électriques en France, dédiées aux poids lourds et autocars longue distance. Nous accélérons les implantations de technologies performantes sur nos réseaux pour permettre à tous d’envisager sereinement les déplacements électriques. C’est un pas de plus vers une autoroute décarbonée.

Guillaume Hérent,
Directeur général APRR-AREA

Le déploiement de ces stations de recharge est prévu pour l’été 2024. Avec ce projet, ENGIE, à travers sa filiale ENGIE Solutions et APRR s'engagent à contribuer à la réduction des émissions de CO2 du transport routier et à encourager la transition vers une mobilité plus respectueuse de l'environnement, tout en garantissant un haut niveau de service aux transporteurs.

Nos activités de mobilité électrique sont désormais portées par la marque ENGIE Vianeo.

A voir aussi

Brève
  • RH/RSE
Communiqué de presse
ENGIE Solutions_illustration_Santé
Dossier thématique
  • Santé
  • Tertiaire
  • CPE
  • Économies d'énergies (consommer moins)