Interconnexion des réseaux de chaleur de Sevran et de Villepinte

  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité

Ce lundi 7 novembre, Martine Valleton, Maire de Villepinte, Stéphane Blanchet, Maire de Sevran, Jean-Christophe Allué et Yann Madigou respectivement Président et Directeur général des réseaux de chaleur GéoPicta de Villepinte et Sevéo de Sevran, ont officialisé la future interconnexion des réseaux de chaleur de Sevran et de Villepinte. Cette mutualisation des ressources renouvelables contribue à renforcer le développement durable et environnemental du Territoire Paris Terres d’Envol*.

 

L’optimisation énergétique du territoire  

Au sein des communes de Villepinte et de Sevran, la demande d’institutions ou de copropriétés désirant bénéficier de chauffage et d’eau chaude sanitaire produits à partir d’énergie renouvelable est en forte hausse. Face aux perspectives d’avenir et de développement sur ces deux communes, les équipes de GéoPicta et Sevéo, filiales à 100 % d’ENGIE Solutions, réfléchissent depuis 2021 à l’optimisation des deux réseaux de chaleur

Les études menées pour répondre à cette demande croissante ont abouti à une solution d’optimisation : l’interconnexion des deux réseaux de chaleur, une première en Île-de-France. Cette opération garantira une meilleure valorisation de la géothermie de Villepinte, tout en permettant à un plus grand nombre de Sevranais d’accéder à une énergie plus vertueuse.

Cette mutualisation des ressources répond à l’enjeu de développement durable et de réduction de l’empreinte carbone des villes de Villepinte et Sevran. A terme, le taux prévisionnel d’énergies renouvelables de GéoPicta sera de 73 % (64 % aujourd’hui). L’augmentation de la quantité d’énergie produite par la géothermie s’explique par l’exportation d’au moins 30 GWh de chaleur vers le réseau de Sevran, associé à la mise en place d’une pompe à chaleur. Le taux d’enérgies renouvelables de Sevéo quant à lui sera de 80 % (plus de 50 % actuellement grâce à la biomasse) d’après les prévisions grâce à l’import d’énergie de GéoPicta, qui permettra de diminuer considérablement la production de gaz en hiver.

 

Une interconnexion au service des usagers

Les équipes de GéoPicta et de Sevéo entameront les travaux dès le début de l’année 2023, pour une mise en service des installations prévue au premier semestre 2024. Pour réaliser cette interconnexion l’installation d’une pompe à chaleur de 7,5 MW dans la chaufferie GéoPicta, la remise à neuf du tronçon sud de Villepinte et la création d’une sous-station d’interconnexion sur voie publique seront nécessaires.

A travers cette opération, la mutualisation des ressources sera un vrai atout à la fois au service du territoire et des abonnés. Ces derniers bénéficieront d’une stabilisation du prix de la chaleur grâce à un mix énergétique optimisé, majoritairement décorrélé des fluctuations du prix des énergies fossiles.

Ce projet énergétique ambitieux représente au total 14,2 millions d’euros d’investissement portés par GéoPicta et Sevéo.

* L’ensemble intercommunal Paris Terre d’Envol est un établissement public territorial regroupant les 8 villes d’Aulnay-sous-Bois, Dugny, Drancy, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Sevran, Tremblay-en-France, et Villepinte.

Chiffres clés :

  • 73 % de taux EnR pour GéoPicta dès 2024
  • 80 % de taux EnR pour Sevéo dès 2024
  • 30 GWh au moins : taux d’exportation de chaleur produit par GéoPicta à Sevran
  • 7,5 MW : puissance de la future pompe à chaleur
  • 2023 : début des travaux au premier semestre
  • 2024 : mise en service des installations au premier semestre

 

A voir aussi

La CCI Charente inaugure sa chaufferie biomasse dédiée à son campus de formation
Communiqué de presse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Économies d'énergies (consommer moins)
  • Tertiaire
Communiqué de presse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité
Communiqué de presse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Mobilité