lun 28/11/2022 - 14:45
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité

La Ville de Chambéry, Savoie Déchets et la Société Chambérienne de Distribution de Chaleur (SCDC), filiale d’ENGIE Solutions, annoncent la mise en service de la récupération de la chaleur fatale* issue de l’incinération des déchets ménagers par l’Unité de Valorisation Energétique et de Traitement des Déchets (UVETD).

 

Dès cette fin d’année 2022, davantage de chaleur issue de l’incinération des déchets locaux sera récupérée par le réseau de chaleur de la Ville de Chambéry pour chauffer les habitants, dans une logique de circuit court et de durabilité. La part d’énergie renouvelable et de récupération passera ainsi de 70 % à 80 % : une moindre dépendance au gaz qui permet un gain concret, pour l’environnement comme pour le pouvoir d’achat des abonnés.

 

Une énergie renouvelable et de récupération locale

Précurseur dans la valorisation des énergies renouvelables et de récupération (EnR&R), le réseau de chaleur de Chambéry est principalement alimenté par ses deux chaufferies biomasse et depuis 2008 par l’Usine de Valorisation Energétique exploitée par Savoie Déchets. La Ville de Chambéry et le Syndicat mixte Savoie Déchets ont entamé une réflexion dès 2020 pour déterminer les conditions dans lesquelles pouvaient être améliorées la récupération et la production de chaleur issue du traitement des déchets ménagers et assimilés dont le Syndicat a la charge, pour alimenter le réseau de chaleur relevant du service public de la Ville de Chambéry.

Cette réflexion commune a abouti au lancement du projet de valorisation de l'énergie fatale produite par l'Unité de Valorisation Énergétique et de Traitement des Déchets (UVETD).

Menés tout au long de l’année 2022, les travaux de modernisation de l’UVETD permettent de rendre utilisable la chaleur fatale produite par les installations. Actuellement, cette vapeur surchauffée est utilisée pour produire de l’électricité et/ou de la vapeur saturée susceptible d’alimenter le réseau de chauffage de la Ville. Afin d’augmenter toujours plus le taux d’énergie vertueuse dans le mix énergétique du réseau de chaleur de Chambéry, SCDC et la Ville de Chambéry ont investi dans une nouvelle liaison qui permet d’accroître le taux de récupération de chaleur générée par l’incinération des déchets du territoire.

Le nouvel investissement permet de récupérer et exporter cette chaleur vers le réseau de chauffage de la Ville sous forme d'eau surchauffée, en complément de la livraison de vapeur. Ainsi, dès la fin de l’année 2022, la récupération de chaleur issue de l’incinération sera portée de 92 à 123 GWh. La chaleur complémentaire prélevée permettra ainsi de faire croître le taux d’énergies renouvelables et de récupération de 70 à 80 %.

Les travaux menés sur le site de l’UVETD ont porté sur le remplacement d’une turbine existante, l’installation de deux nouveaux échangeurs d’eau surchauffée et l’optimisation du fonctionnement de la sous-station de vaporisation existante.

L’investissement représente un montant total de 14,64 M€ d’euros, dont 9 M€ portés par Savoie Déchets, 3,5 millions par la SCDC ainsi qu’un financement de 2,140 M€ attribué par l’ADEME dans le cadre du Fonds Chaleur. Ce partenariat s’inscrit ainsi dans une logique d’économie circulaire en valorisant encore plus de chaleur issue de l’incinération des déchets produits en Savoie. Dès 2023, la chaleur dite « fatale » représentera la moitié du mix énergétique du réseau de chaleur.

 

Accompagner la transition énergétique tout en amortissant la fluctuation des prix

Cinquième de France en longueur de canalisations, le réseau de chaleur de Chambéry accélère résolument sa transition énergétique à travers ce partenariat.

En verdissant le mix énergétique du réseau de chaleur, la SCDC accompagne ainsi la Ville de Chambéry dans l’optimisation de son chauffage urbain, tout en s’engageant résolument dans la perspective des objectifs nationaux en faveur de la transition énergétique. La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) fixe en effet une trajectoire ambitieuse de développement pour 2030 à travers un objectif de multiplication par 5 de la quantité de chaleur et de froid renouvelables et de récupération livrée par réseaux par rapport à 2012, soit un objectif de 39,5 TWh en 2030. Par ailleurs, la Stratégie Nationale Bas Carbone ambitionne d’atteindre la neutralité carbone dès 2050, transformant en profondeur le paysage énergétique dans les prochaines années.

* Chaleur résiduelle issue d'un procédé et qui n’est pas utilisée par le procédé. Autrement dit, de la chaleur qui serait perdue sans la valorisation au sein de la SCDC.

Nous sommes fiers d’accomplir ensemble ce projet ambitieux, qui contribue avec force à la transition énergétique du territoire chambérien. Cet investissement permet de renforcer notre indépendance face à l’augmentation du prix du gaz : c’est un gain pour l’environnement comme pour le pouvoir d’achat des abonnés.

Thierry Repentin,
Maire de Chambéry

Ce projet s’inscrit pleinement dans une démarche de transition écologique et énergétique du territoire, il permet une meilleure valorisation de l’énergie produite par l’incinération, à tonnage équivalent de déchets, et apporte une production d’énergie locale et garantie.

Présidente de Savoie Déchets,
Marie de Bénévise

L’accroissement de la part des énergies de récupération dans le mix énergétique de la SCDC positionne avec d’autant plus de force le réseau de chaleur urbain de Chambéry comme une solution plus sûre, plus compétitive et écologique

Albert Perez,
Directeur du Territoire Sud d’ENGIE Solutions

Chiffres clés :

Réseau de chaleur de Chambéry :

  • 27 500 équivalents logements
  • 55 km de réseau
  • 515 sous-stations
  • 200 MW de puissance installée
  • 70 % de chaleur produite par des EnR&R
  • 42 000 tonnes d’émissions de CO2 évitées par an

 

Savoie Déchets (en 2021) :

  • 26 Gwh d’électricité produite
  • 101 Gwh de vapeur fournie au réseau
  • 120 000 t d’ordures résiduelles incinérées
  • 25 000 t de CO2 évitées

A voir aussi

Communiqué de presse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Économies d'énergies (consommer moins)
  • Mobilité
Communiqué de presse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité
Communiqué de presse
  • Économies d'énergies (consommer moins)
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Industries