• Collectivité
  • Géothermie
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Économies d'énergies (consommer moins)

Le SIPPEREC  et ENGIE Solutions, exploitant via sa filiale YGéo le réseau de chaleur géothermique de Rosny-sous-Bois, Noisy-le-Sec et Montreuil, viennent d’acter le développement massif de ce réseau vertueux par la signature d’un nouvel avenant à la Délégation de Service Public. Cette démarche s’inscrit dans la volonté commune du délégant, de l’exploitant et des 3 communes concernées, de poursuivre le déploiement d’une énergie locale et renouvelable sur le territoire.  

Une solution vertueuse de chauffage et d’eau chaude sanitaire pour un nombre croissant d’usagers

L’extension actée doit permettre d’alimenter en chaleur renouvelable plus de 3 300 équivalents-logements supplémentaires sur les trois communes de Seine-Saint-Denis alimentées par ce réseau, dont 2 844 sur la commune de Noisy-le-Sec, 308 sur Rosny-sous-Bois et 154 sur Montreuil. Outre les logements, la Ville de Noisy-le-Sec a opté pour le raccordement de ses bâtiments communaux au réseau de chaleur géothermique : l’hôtel de ville, la médiathèque et 4 groupes scolaires bénéficieront de cette chaleur dont la production est issue de la géothermie à plus de 60 %.

Ce projet de développement du réseau a bénéficié du soutien financier de la Région Île-de-France à hauteur d’1,6 million d’euros, et une demande de subvention est en cours auprès de l’ADEME. Il permettra d’atteindre d’ici 2025 la livraison de 116 GWh de chaleur aux abonnés, contre 70 GWh en 2021. A terme, ce sont donc 12 000 équivalents-logements du territoire qui seront raccordés au réseau et bénéficieront d’une chaleur décarbonée, produite localement, et économiquement intéressante dans le contexte actuel de fluctuation du prix des énergies fossiles.

Chiffres clés du réseau de chaleur YGéo :

  • 2 puitsde géothermie forés à 1 800 mètres de profondeur
  • 14 MW de puissancegéothermique couplée à des pompes à chaleur de 3 MWe
  • + de 15 km de réseau (à terme)
  • 12 000 équivalents-logements chauffés (à terme)
  • 9 chaufferies d’appoint-secours délocalisées et réparties sur le réseau
  • Près de 100 sous-stations
  • Plus de 60 % de taux d’énergie renouvelable grâce à la géothermie
  • 15 800 tonnes de CO2 économisées par an, soit les émissions annuelles de 8 600 véhicules thermiques évitées

A voir aussi

Communiqué de presse
  • Collectivité
  • Géothermie
  • Biomasse
  • Pompe à chaleur
Communiqué de presse
Florian Chevallie
Décryptage d'expert
  • Économies d'énergies (consommer moins)
  • Mobilité