• Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité

Une nouvelle chaufferie biomasse pour la Ville de Dole

Natacha Vieille, sous-préfète de Dole, Jean-Baptiste Gagnoux, Maire de Dole, Vice-président du Conseil Départemental du Jura, Jean-Luc Saublet, Directeur Régional Délégué ADEME Bourgogne Franche-Comté et Barthélemy Foubert, Directeur Régional ENGIE Solutions, Alsace Bourgogne Franche-Comté, ont posé ce vendredi 27 janvier la première pierre de la future chaufferie biomasse située avenue de Verdun, dans le quartier des Mesnils Pasteur à Dole. Dès sa mise en service en fin d’année par ENGIE Solutions, exploitant du réseau de chaleur, cette nouvelle chaufferie de 8 MW se substituant à une installation de cogénération permettra d’éviter l’émission de plus de 10 000 tonnes de CO2 par an et participera, aux côtés des autres moyens de production, à desservir près de 4 850 équivalents logements.

 

Résolument engagée dans la transition énergétique, la Ville de Dole a souhaité réduire ses émissions carbone tout en permettant à ses administrés de bénéficier de chauffage et d’eau chaude sanitaire à coûts maîtrisés. Afin de verdir le mix énergétique de son réseau de chaleur urbain, ENGIE Solutions a proposé à la collectivité la construction d’une nouvelle chaufferie biomasse qui viendra compléter les moyens de production actuels. Le contrat, signé l’été dernier dans le cadre d’une prolongation de 10 ans, prévoit la construction et l’exploitation d’une chaufferie biomasse d’une puissance de 8 MW.

À travers ce projet, ENGIE Solutions mobilise son expertise dans l’exploitation de réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelables pour :

  • Accroître le taux d’énergies renouvelables du mix énergétique, de 52 à plus de 90 %,
  • Réduire de 80 % l’utilisation du gaz sur le réseau de chauffage urbain,
  • Diminuer de plus de 10 000 tonnes la production de CO2 du territoire

Cette nouvelle chaufferie biomasse sera reliée à la chaufferie actuelle qui continuera de fonctionner et accueillera également un dispositif de stockage thermique pour constituer et redistribuer de façon optimale la chaleur à un réseau urbain desservant l’équivalent de 10 000  habitants.

En faisant le choix de la biomasse pour alimenter cette nouvelle chaufferie, c’est aussi le dynamisme de la filière bois locale qui est mis en valeur. En effet, le bois énergie valorisé dans le réseau de chaleur sera issu d’un rayon de 100 km autour de la Ville de Dole, favorisant une logique d’économie circulaire locale. Ce projet vertueux a bénéficié du financement de l’ADEME à hauteur de 3,6 M€ à travers le Fonds Chaleur.

Chiffres clés 

  • 90 % d’énergies renouvelables
  • 17 km de réseau
  • 105 points de livraison
  • 4 850 équivalents logements
  • 10 200 tonnes de CO2 évitées par an grâce à la nouvelle chaufferie
  • 19 000 tonnes de bois-énergie feront fonctionner l’actuelle et la nouvelle chaufferie

A voir aussi

Décryptage d'expert
  • Biomasse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité
  • Industries
Dossier thématique
  • Biomasse
  • Collectivité
  • Industries
Communiqué de presse