• Collectivité
  • Energies vertes (consommer mieux)

Pour étendre et verdir le réseau de chaleur de Grand Parc, Bordeaux Métropole confie à ENGIE Solutions la conception et l’installation d’une solution locale et vertueuse à travers la construction d’une géothermie doublée d’une chaufferie biomasse. Cette combinaison inédite aura la particularité de réactiver un ancien puits géothermal tout en rechargeant une nappe d’eau potable déficitaire. Elle permettra de diffuser chauffage et eau chaude à 6 900 équivalents logements supplémentaires, alimentés à 86 % par des énergies renouvelables. Une avancée majeure vers les objectifs de transformation de Bordeaux Métropole en territoire à énergie positive d’ici 2050.

 

Le projet confié à ENGIE Solutions par le Conseil Métropolitain du 26 novembre vise à étendre de 9 km le réseau existant (4 km) et le verdir d’ici l’automne 2024 grâce à une solution ingénieuse. 

 

Géothermie (70 %) et biomasse (16 %) : une combinaison audacieuse

Afin d’accompagner Bordeaux Métropole dans ses objectifs de transition énergétique, les équipes d’ENGIE Solutions ont imaginé un dispositif inédit, constitué d’une unité de production de chaleur à partir de biomasse et d’une géothermie construite sur un puits de l’année 1981, inexploité jusqu’à présent.

Dans le cadre d’une concession de 25 ans sur le réseau de chaleur baptisé « Grand Parc Energies », ENGIE Solutions rénovera et mettra en service le puits de production de 1 000 mètres de profondeur existant, qui produira une eau à 44°C dont le débit sera optimisé. Cette géothermie aura une puissance totale de 7,4 MW grâce à 4 pompes à chaleur alimentées par de l’électricité 100 % renouvelable et locale, provenant notamment des barrages de la Société Hydroélectrique du Midi (SHEM) et du parc photovoltaïque de Fanjeaux (ENGIE) dans le cadre d’un Green PPA clé en main*. Cette solution permet de répondre à la volonté de la Métropole de verdir son réseau tout en protégeant les abonnés du réseau de la volatilité des prix du marché de l’énergie.

Atout environnemental majeur, le forage d’injection réalisé à l’Eocène (couche terrestre située à -300 m) permettra de recharger en eau potable les nappes phréatiques locales surexploitées d’environ 781 000 m3/an.

La chaufferie biomasse d’appoint sera constituée de 3 chaudières de 4 MW de puissance globale installée. Cette infrastructure performante et discrète apportera chaleur et eau chaude aux riverains. Dès 2025, le bois-énergie, acheminé depuis un rayon maximal de 100 km autour de Bordeaux afin de valoriser la filière locale, sera livré à 50 % par des véhicules fonctionnant au gaz naturel.

Cette combinaison d’infrastructures respectueuses de l’environnement permettra de rationnaliser et d’optimiser les volumes d’approvisionnement de bois-énergie.

D’un point de vue environnemental le projet permettra d’éviter annuellement l’émission de 12 800 tonnes d’équivalent CO2 sur le territoire de Bordeaux Métropole.

 

Une intégration environnementale exceptionnelle pour préserver le cadre de vie des riverains

Finement adaptées aux spécificités locales, la conception et les dimensions de la chaufferie biomasse d’appoint imaginée par les ingénieurs d’ENGIE Solutions et les architectes-paysagistes d’Art'Ur Architectes constituent une réponse architecturale intégrée, discrète et efficace, renforçant la place de la nature en ville.

 Tous les arbres existants seront préservés et 16 arbres supplémentaires seront plantés. La toiture de la chaufferie sera végétalisée et les murs seront doublés d'une structure acier support d’une végétalisation sur les façades. Un chemin piéton traversant sera aménagé le long des installations de production pour accéder depuis le tramway aux équipements du quartier (piscine et collège du Grand-Parc).

Ce projet respectueux des habitants et de l’harmonie du quartier porte un soin tout particulier à la préservation et au développement de la biodiversité sur le terrain prévu pour les installations (clairière semée de fleurs, palettes végétales intégrant des mellifères, mise en place de ruches, gestion raisonnée des prairies par la réalisation de 2 fauches annuelles…).

Yann ROLLAND - Directeur Général ENGIE Solutions Villes et Collectivités

Ce projet témoigne de la capacité de nos experts à concevoir des solutions énergétiques d’avenir sur mesure, parfaitement adaptées aux besoins d’un territoire et à l’écoute du confort des riverains. C’est une fierté de recevoir la confiance de Bordeaux Métropole pour ce nouveau projet. C’est aussi la confirmation que la transition énergétique se construit dès maintenant, grâce à l’engagement des élus et à l’inventivité de nos équipes. Notre ambition est simple : concevoir des solutions durables au service des collectivités et des habitants

Yann Rolland,
Directeur Général Délégué ,
ENGIE Solutions

Chiffres clés :

  • 13 km de réseau de chaleur à terme (contre 4 km aujourd’hui)
  • 52 GWh d’énergie livrée (contre 19 GWh aujourd’hui)
  • 81 sous-stations à terme (contre 23 aujourd’hui)
  • 1 puits de géothermie couplé à des pompes à chaleur de 7,4 MW
  • 3 chaudières bois de 1,35 MW
  • 86 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique du réseau
  • 16 arbres plantés sur la parcelle de la chaufferie bois
  • 2516 m2de surface végétale préservée et renforcée en centre-ville
  • 50 % des livraisons de biomasse au gaz naturel dès 2025
  • 781 000 m3/and’eau géothermale refroidie et traitée injectée dans les nappes phréatiques déficitaires.
  • 100 % d’électricité verte et locale pour alimenter la géothermie (20 % PPA Fanjeaux, 80 % SHEM)
  • 12 790 tonnes d’équivalent CO2 évitées sur le territoire de Bordeaux Métropole.

 

* Le Green PPA (Power Purchase Agreement) est un contrat d’achat direct d’électricité renouvelable de longue durée entre un producteur et un acheteur). Ce modèle permet d’avoir accès à de l’énergie renouvelable protégée de la volatilité des prix du marché.

A voir aussi

Décryptage d'expert
  • Biomasse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité
  • Industries
Dossier thématique
  • Biomasse
  • Collectivité
  • Industries
Communiqué de presse