ven 09/12/2022 - 09:21
  • Économies d'énergies (consommer moins)
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité

Mickaël HIRAUX, Maire de Fourmies, Hervé PIGNON, Directeur Régional de l’ADEME, Steeve DEGROOTE et Vincent HAGNERE du Secrétariat Conjoint INTERREG des 2 Mers et Isabelle Rault, Directrice Régionale Hauts-de-France ENGIE Solutions ont inauguré la mise en service du réseau technique de chaleur de la ville de Fourmies. Ce projet vertueux qui utilise des ressources d’énergies locales est alimenté par une chaudière biomasse, permettant de fournir 9 bâtiments du centre-ville. Il permet ainsi d’éviter l’émission de 311 tonnes de CO₂ par an et participe à la préservation du patrimoine bocager.

Ce projet s’inscrit dans la démarche de la troisième révolution industrielle « REV 3 » engagée par la ville de Fourmies depuis plusieurs années pour maitriser son empreinte carbone et sa consommation d'énergie. Pour répondre à cet objectif, la ville de Fourmies a sollicité ENGIE Solutions pour décarboner le chauffage de ses bâtiments publics et ainsi réduire sa dépendance aux énergies fossiles. Ce réseau est la première pierre d’un plan plus global,  la ville souhaitant concevoir une seconde boucle énergétique afin de massifier la production de chaleur renouvelable dès 2025.

Le réseau alimentera 9 bâtiments du centre-ville : la mairie, l’inspection académique, l’écomusée, le théâtre, le gymnase Piette, le Tiers-lieux, la perception, la mairie des associations, l’espace Mandela et permettra la maîtrise de leur facture énergétique.

Le choix s’est porté sur un  réseau de chaleur renouvelable avec une chaufferie fonctionnant à 90 % au bois. Cette part importante d’énergie renouvelable est rendue possible grâce à l’utilisation d’hydro-accumulation qui consiste à accumuler de la chaleur sous forme d’eau chaude lorsque le besoin énergétique du réseau est faible (la nuit notamment) pour la restituer lorsque le besoin énergétique du réseau est fort (le matin notamment). Le complément d’énergie sera produit au gaz. En cas de défaut sur la chaudière biomasse, le gaz pourra également assurer le secours du réseau et permettre une continuité de service en toutes circonstances.

Près de 1 500 mètres linéaires de réseaux enterrés ont été installés pour permettre l’alimentation de ces bâtiments depuis la chaufferie commune d’un puissance de 850 kW. Les travaux réalisés principalement par des PME locales, ont démarré mi-janvier 2022 et s’achèvent ce mois-ci avec la mise en service des installations.

ENGIE Solutions a pris en compte le paysage, les espaces verts et l’avis des habitants associés par la commune dans la conception du bâtiment de la chaufferie, pour avoir une architecture conçue pour qu’elle s’intègre à son environnement.

Un approvisionnement local en plaquettes bocagères

Ce réseau de chauffage urbain s’inscrit dans le dispositif « Technologies à faible émission de carbone », en consommant 432 tonnes de plaquettes bocagères par an venant de moins de 30 km aux alentours. Grâce à ce système, 311 tonnes de CO₂ seront ainsi évitées chaque année, soit 1 555 tonnes sur 5 ans.


L’approvisionnement en bois est géré de façon durable via l'Atelier Agriculture Avesnois Thiérache (AAAT), association basée à La Capelle (02). L’AAAT a créé un réseau de plateforme de proximité pour commercialiser les plaquettes bocagères. Les résidus de combustion seront également valorisés localement en engrais par les agriculteurs ayant contribué à produire les plaquettes bocagères brûlées. Cet approvisionnement participe à l’entretien et la préservation du patrimoine bocager ainsi que la biodiversité. A ce titre, le réseau de chaleur a reçu le Label Haies qui encadre la gestion durable des haies.

Financement : un projet exemplaire soutenu

La commune a réalisé ce projet dans le cadre du contrat d’objectifs « énergies renouvelables » signé avec l’ADEME, en vue de développer la chaleur zéro carbone sur le territoire. Ce projet est également un pilote majeur du consortium Européen SHIFFT1 au sein duquel Fourmies est la seule ville Française. D’un montant total de 2,1 millions d'euros, ce projet est soutenu par :
- le Fonds Chaleur de l‘ADEME à hauteur de 785 797€ ;
- le Fonds européen de développement régional INTERREG 2 SEAS (2014-2020) à hauteur de 556 000 € ;
- le ministère de l’économie et de la politique climatique des Pays Bas à hauteur de 133 650 €
- les Certificats d’Economie d’Energie à hauteur de 128 304 €.

 

« Ce réseau technique de chaleur est la première étape d’un grand plan de déploiement de la chaleur renouvelable. Il est vertueux à plusieurs égards, il donne de la valeur à notre patrimoine bocager et paysager, il préserve l’environnement, il crée de l’emploi non délocalisable et contribue à la résilience énergétique de la ville. Une belle réponse à la crise énergétique et géopolitique actuelle et la preuve que la transition énergétique peut se faire rapidement dans les territoires »

affirme Mickaël HIRAUX, ville de Fourmies

« ENGIE Solutions se réjouit de pouvoir permettre à la ville de Fourmies de bénéficier d’une chaleur issue à 90% d’énergies renouvelable. Ce réseau de chaleur est un atout majeur pour répondre aux enjeux de décarbonation de la ville et illustre la contribution active des territoires pour la transition énergétique »

complète Isabelle Rault, Directrice Régionale Hauts-de-France ENGIE Solutions

A voir aussi

Communiqué de presse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Économies d'énergies (consommer moins)
  • Mobilité
Communiqué de presse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité
Communiqué de presse
  • Économies d'énergies (consommer moins)
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Industries