• Collectivité
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Biomasse

La Ville de Périgueux accélère sa transition énergétique avec l’extension de son réseau de chaleur biomasse

Delphine Labails, Maire de Périgueux et Thierry Lahaye, Directeur du Territoire Sud-Ouest d’ENGIE Solutions ont signé le 29 novembre 2023, un contrat d’extension du réseau de chaleur biomasse en service depuis 5 ans.

L'extension se porte sur  :

  • 2,5 km de réseau supplémentaires
  • 432 tonnes de CO2 supplémentaires économisées
  • 59 000 m² supplémentaires chauffés avec une énergie locale et renouvelable

Les nouveaux abonnés du réseau de chaleur sont :

  • Le musée Vesunna
  • La cité administrative avec 7 bâtiments
  • Le lycée Jay de Beaufort
  • Les bâtiments de la CAF, CARSAT, CPAM, UIOSP et l’URSSAF

Au total, ce sont 59 000 m² supplémentaires qui seront chauffés grâce à une énergie locale et renouvelables : le bois énergie.

Pour mémoire, le bois énergie qui alimente le réseau de Périgueux est issu de plaquettes forestières provenant de gisements situés dans un rayon de 80 km autour de la ville. Cette extension va permettre de valoriser 2 000 tonnes de bois supplémentaires par an portant le volume total à 7 300 tonnes de bois valorisées par an.

Cette extension constitue une première étape dans l’évolution du réseau de chaleur car d’autres bâtiments font d’ores et déjà l’objet d’études pour être raccordés à l’avenir.

Cette phase d’extension du réseau de chaleur nécessitera un investissement de 3 M€ et bénéficiera du soutien financier de l’​​ADEME.

Une nouvelle étape dans la politique de décarbonation de la Ville

Le réseau de chaleur de Périgueux, en service depuis septembre 2018, constitue un outil concret de la transition énergétique en desservant aujourd’hui un grand nombre de bâtiments.

Avec le renforcement du recours à la biomasse, la ville de Périgueux améliore son bilan carbone en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre. Dans un souci d’équité et comme lors de la conception du réseau initial, les particuliers qui se trouveront à proximité immédiate des nouvelles infrastructures de distribution de chaleur pourront solliciter ENGIE Solutions pour étudier la faisabilité technico-économique du raccordement de leur logement.

Sur le plan économique, la Ville pérennise sa facture énergétique avec un prix du bois-énergie décorrélé des cours volatiles des énergies fossiles et donc quasi-stable dans le temps.

Enfin, grâce au principe de la mutualisation des infrastructures, le raccordement de nouveaux bâtiments va permettre de faire baisser la facture énergétique moyenne des abonnés actuels de 5%.

Le calendrier des travaux d’extension

Les travaux consisteront à implanter de nouvelles canalisation souterraines pour desservir les nouveaux abonnés. Sous réserve des fouilles archéologiques qui pourraient survenir au gré des tranchées effectuées pour passer les nouvelles canalisations, les travaux devraient se dérouler sur l’année 2024.

Le calendrier précis des travaux sera publié et actualisé rue par rue au fil du temps sur le site dédié

Chiffres clés du réseau (avec extension) :

  • 7,3 km de réseau
  • 58 bâtiments desservis
  • 82 % de couverture des besoins thermiques avec la biomasse
  • 7 300 tonnes de bois valorisées par an
  • 3 550 tonnes de CO2 économisées par an 

A voir aussi

Brève
  • Industries
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Digital