• Mobilité
  • Collectivité
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Économies d'énergies (consommer moins)

Mardi 23 mai, Jean-Jacques Guillet, Président du Sigeif et Président de la SEM Sigeif Mobilités, Jean-Baptiste Furia, Directeur général de GNVERT, l’offre de mobilité au gaz naturel d'ENGIE Solutions, Agnès Ramillon, Directrice générale adjointe de l’EPA Sénart et Alain Auzet, Maire de Réau, ont inauguré la station multi-énergies de SIGEIF Mobilités située à Réau (77) au cœur de l’agglomération Grand Paris Sud. Cette station a été construite sur une parcelle située à l’entrée du parc de l’A5-Sénart, réservée par l’EPA Sénart à un aménagement dédié aux mobilités vertes lors de la conception du parc.

Depuis sa mise en service début janvier 2023, la station a permis à plus de 7 500 poids lourds et véhicules légers de s’avitailler en gaz naturel véhicule (GNV), notamment en gaz naturel comprimé (GNC) 100 % bio issu de méthaniseurs Seine-et-Marnais.

 

Un équipement déjà adopté par les usagers du territoire

Depuis le début de 2023, la station de Réau est fréquentée en moyenne par 1 350 véhicules par mois, majoritairement des poids lourds (98 %). En avril, la fréquentation poursuit sa hausse avec 2 000 camions avitaillés. Dès la phase de conception du parc de l’A5-Sénart, qui abrite aujourd’hui de nombreux acteurs de la chaîne logistique, l’EPA Sénart avait souhaité anticiper l’enjeu de la transition écologique de leurs flottes de véhicules. Ainsi, une emprise de 5 000 m2 avait été réservée à un futur équipement permettant aux transporteurs et à tous les usagers du territoire d’accéder à une offre de carburants durables à l’état liquide (GNL) ou comprimé (GNC) 100 % bio. Un projet encouragé et soutenu, depuis l’origine, par la ville de Réau, qui a procédé à deux modifications successives de son plan local d’urbanisme (PLU) pour permettre l’implantation d’un méthaniseur agricole et d’un déconditionneur de biodéchets.

Sigeif Mobilités, ENGIE Solutions et l’EPA Sénart ont opté en coopération avec la Ville, pour un modèle d’installation vertueuse distribuant du bio et des carburants durables issus de l’économie circulaire et des filières locales. Le bio-gaz naturel comprimé (bio-GNC) proposé est, en partie, produit par le méthaniseur Sénart Bioénergie, situé à Réau et construit par les agriculteurs du territoire, qui l’alimentent de leurs déchets verts issus d’un partenariat avec ENGIE Entreprises & Collectivités. Le complément provient de méthaniseurs Seine-et-Marnais (un nouvel équipement se situera à environ 5 km de la station) et d’autres territoires franciliens.

Le GNV représente, notamment pour les véhicules lourds, une alternative pertinente au diesel  particulièrement adaptée alors que la ZFE pousse au verdissement des flottes de véhicules des acteurs de la logistique : disponible à un prix public sensiblement inférieur à ce dernier, il permet aux véhicules de satisfaire aux critères d’émission de la vignette Crit’Air 1, tandis que la forte densité énergétique du GNL (version liquéfiée du GNV) le rend particulièrement approprié pour le transport de marchandises sur de longues distances. Le GNV garantit une baisse d’émissions de CO₂ de 20 % par rapport au diesel et de 80 % pour le bio-GNV issu des déchets organiques. Il permet de réduire aussi de 50 % les nuisances sonores, sans aucune émission de particules fines. 

 

Un aménagement vertueux pour un parc d’activités de haute qualité environnementale

Cette station multi-énergies de Sigeif Mobilités dédiée aux carburants durables est l’illustration de l’excellence environnementale et paysagère initiée par l’EPA Sénart dans l’aménagement du parc de l’A5-Sénart. Occupé à 40 % par des espaces aménagés, le parc accueille de nombreux acteurs de l’écosystème logistique et e-commerce, sur une superficie de 550 000 m2à proximité immédiate d’axes routiers et autoroutiers majeurs. 

 

« La dynamique d’appropriation de la station multi-énergies de Réau par les usagers du territoire, en premier lieu par les professionnels utilisateurs de véhicules lourds, est parfaitement amorcée et nous en sommes ravis. Nous avions souhaité cet aménagement comme un outil innovant au service de la transition écologique des acteurs économiques sénartais, en cohérence avec notre parti-pris pour le ‘péri-métropolitain durable’ : nous nous réjouissons de ces débuts très positifs, permis par l’engagement constant de nos partenaires sur ce projet ».

Ollivier Guilbaud,
Directeur général par intérim de l’EPA Sénart

Initié par une réflexion partagée de l’EPA Sénart et de la SEM Sigeif Mobilités dans le cadre du cluster de l’innovation logistique, animé par l’agglomération Grand Paris Sud, le projet d’implantation à Réau de cette station multi-énergies a été concrétisé par la SEM Sigeif Mobilités, qui a financé sa construction et confié, à l’issue d’une procédure d’appel d’offres, la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance de l’équipement à GNVERT, l’offre mobilitéGNV d’ENGIE Solutions.

Avec cette station la SEM SIGEIF Mobilités, renforce sa contribution à l’émergence de solutions pour la décarbonation et à l’amélioration de la qualité de l’air, enjeu capital de la santé publique en Île-de-France. Cette installation constitue également une brique essentielle de l’écosystème énergétique local permettant de valoriser au mieux les gisements d’énergies renouvelables disponibles.

Jean-Jacques Guillet,
Président du SIGEIF

Particulièrement encourageant, les premiers mois d’exploitation démontrent que le 100 % bio répond à un vrai besoin, validant ainsi le modèle comme duplicable. Cette station marque une étape importante pour consolider le maillage français de points d’avitaillement en carburants décarbonés, dans le but d’accélérer la transition énergétique en Île-de-France et sur l’ensemble du territoire.

Jean-Baptiste Furia,
Directeur Général de GNVERT

Chiffres clés :

  • 4 bornes doubles bio-GNC
  • 4 bornes GNL
  • 7j/7 et 24H/24
  • 2 compresseurs de 1 000 nm3/h
  • Plus de 7 500 véhicules avitaillés depuis la mise en service de la station, dont 98 % de poids lourds
  • Une moyenne de 1 350 véhicules avitaillés/mois, en forte hausse (2 000 véhicules avitaillés au mois d’avril

A voir aussi

Décryptage d'expert
  • Biomasse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité
  • Industries
Dossier thématique
  • Biomasse
  • Collectivité
  • Industries
Communiqué de presse