• Energies vertes (consommer mieux)
  • Économies d'énergies (consommer moins)
  • Collectivité
  • Pompe à chaleur

David Lisnard, Président de l’Agglomération Cannes Lérins et Maire de Cannes, et Yann Rolland, Directeur Général délégué d’ENGIE Solutions, ont formalisé ce jour le déploiement du nouveau réseau de chaleur et de froid cannois de thalassothermie, basé sur l’énergie renouvelable. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme d’embellissement de la Croisette, initié par David Lisnard, en 2021.

Fort d’une expertise reconnue et de plusieurs références en thalassothermie, ENGIE Solutions assure la réalisation et la mise en service de cette infrastructure stratégique alimentée par l’eau de mer, tout en valorisant les eaux usées.

Ce projet hors norme marque l’engagement prioritaire de la Mairie de Cannes et de son agglomération, ainsi que celle d’ENGIE Solutions, dans une démarche ambitieuse de développement durable, en adéquation avec les objectifs de décarbonation du territoire et notamment du Plan Climat Air Energie Territorial.

 

Une Croisette écologique grâce à l’énergie calorifique de la mer

Artère emblématique de la ville, le boulevard de la Croisette est entré, depuis 2021, dans une démarche d’embellissement et de performance énergétique historique. Une première depuis 60 ans ! La concrétisation de ce projet entre la Mairie de Cannes, son Agglomération et ENGIE Solutions s’inscrit dans le cadre du programme municipal de rénovation exceptionnelle et sans précédent intitulé « La Croisette réinvente sa légende ».

Ce réseau de thalassothermie a pour objectif de récupérer l’énergie calorifique de la mer et ainsi couvrir les besoins thermiques des bâtiments alentours en toute saison (les chauffer et les climatiser). Pour cela, un système d'échangeur et de pompes distribue l'énergie (chaud et froid) à travers un réseau. Ressource locale constante, la géothermie marine représente une solution énergétique durable qui va permettre au boulevard de la Croisette d’atteindre l’autosuffisance. Le réseau sera ainsi alimenté à plus de 74 % grâce à la thalassothermie.

Du Palais des Festivals et des Congrès en passant par des hôtels de prestige et des logements, la typologie des bâtiments raccordés fait de ce réseau un projet ambitieux et très performant pour diminuer l’empreinte carbone de la Ville de Cannes : sur la durée du contrat (25 ans), plus de 125 000 tonnes de rejets de CO2 seront ainsi évitées.
 

La centrale de thalassothermie : une solution complète, innovante et durable

Afin de tirer pleinement parti des ressources énergétiques locales,la Mairie de Cannes a également souhaité exploiter les calories des eaux usées pour couvrir les besoins en chauffage et en froid du Palais des Festivals et des Congrès. La solution repose sur un échangeur de chaleur de 89 m linéaires, couplé à une pompe à chaleur.

Face au changement climatique et à l’incertitude énergétique liée au contexte géopolitique mondial, ce projet permet de proposer de la chaleur et du froid à des tarifs stables, avec un taux d’énergie renouvelable de 74 %. Les émissions de gaz à effets de serre (- 6 045 t d’équivalent CO2/an) seront également réduites grâce à l’effacement des fluides frigorigènes au profit de l’utilisation de thermofrigopompes.

Dès 2026, les premiers abonnés pourront bénéficier de la fraîcheur et de la chaleur produites par ce réseau côtier.
 

Chiffres clés :

  • 37,8 M€ d'investissement
  • 15.8 MW de puissance pour la production de chaleur
  • 14 MW de puissance pour la production de fraîcheur
  • 10.3 km de réseau (dont 6.7 km de réseau chaud et 3.6 km de réseau froid)
  • 67 sous-stations (dont 52 en chaud et 15 en froid)
  • 6 445 T eqCO2évitées/ an
  • 74 % de Taux de couverture EnR

A voir aussi

Brève
  • Industries
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Digital