• Biomasse
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Collectivité
  • Industries

« Nous menons une véritable politique Forêt »

Pour Nicolas Cerdan, Directeur Technique & Performance chez ENGIE Solutions, la biomasse apparaît comme un levier de développement pour tendre vers la neutralité carbone. Issue majoritairement du bois-énergie, il rappelle que cette ressource locale participe au dynamisme économique régional et au maintien de l’emploi, avec la mise en place de filières dédiées.

La biomasse en 5 questions

à Nicolas Cerdan, Directeur Technique & Performance chez ENGIE Solutions

  • Comment la biomasse s’inscrit-elle dans le paysage réglementaire européen ?

    L’Europe s’est dotée d’un plan ambitieux pour réduire ses émissions de CO2, avec un objectif de neutralité à l’horizon 2050. Pour atteindre ses objectifs, l’UE a déployé sa feuille de route pour le climat, avec une ambition forte : réduire les émissions de l’UE d’au moins 55 % d’ici à 2030, par rapport à leur niveau en 1990. Les Etats membres ont également fixé à 42,5 % la part d’énergies renouvelables qui devra être utilisée d’ici 2030, et la biomasse fait partie de ces leviers de développement.
  • Justement, qu’entend-on exactement par biomasse ?

    Il existe aujourd’hui deux grandes familles de biomasse : la biomasse forestière mais aussi la biomasse agricole non alimentaire, issue des effluents d’élevage, des résidus de culture...
    Actuellement, ENGIE Solutions exploite majoritairement le bois-énergie, issu de la filière du bois d’œuvre. Si la partie noble est utilisée en menuiserie et ébénisterie, les petites branches sont en général laissées sur place. Aujourd’hui, nous valorisons la totalité de cette biomasse, en valorisant ces résidus forestiers.
  • Quelle est la posture d’ENGIE Solutions concernant l’exploitation des forêts ?

    En premier lieu, ENGIE est membre du Sustainable Biomass Program qui fournit un cadre d’usage de la biomasse, pour une exploitation durable des forêts.
    Grâce à ses plateformes implantées dans toute la France, notre filiale, Soven, gère les approvisionnements en biomasse, et ce dans un périmètre restreint de moins de 100 km des chaufferies. Il y a une véritable « politique Forêt », que nous menons conjointement avec l’ADEME qui nous accompagne sur le sujet, afin d’exploiter les massifs forestiers de façon raisonnée, selon les territoires. En effet, certaines régions, comme les Landes, disposent d’un gisement local très favorable, tandis que d’autres sont en tension, comme le Nord ou le Sud-Est par manque de ressources forestières exploitables. L’ADEME nous aide à sélectionner les projets selon ces contraintes environnementales et dans le respect de tous les écosystèmes.
  • Quels sont les atouts majeurs de la biomasse ?

    Il est admis que la biomasse est neutre en carbone, dans la mesure où le CO2 émis pendant la combustion est finalement compensé pendant la croissance des végétaux. Avec un petit bemol toutefois, car, avec le jeu des Scopes*, il va falloir prendre en compte le transport ou les travaux nécessaires à la coupe, qui émettent du CO2.
    La biomasse contribue également à renforcer notre souveraineté énergétique, car cette ressource locale n’est nullement soumise aux enjeux géopolitiques mondiaux, contrairement aux énergies fossiles comme le gaz. Enfin, l’exploitation locale de la forêt participe au dynamisme de nos territoires et au maintien de l’emploi.
  • Quel projet biomasse a retenu votre attention ?

    Parmi les projets portés par ENGIE Solutions, celui du site Novacarb à Laneuveville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle) fait figure d’exemple. Il marque une étape décisive dans le projet de transition énergétique de ce site industriel, spécialisé dans la production de carbonate et bicarbonate. En activité depuis plus de 160 ans, l’usine souhaitait sortir du charbon, pour amorcer la décarbonation de ses procédés. Mise en service en 2022, la centrale de cogénération biomasse (14,6 MW électrique) vient en remplacement de 2 chaudières charbon. Cette installation utilise du bois de récupération : 60 % est collecté dans la région (mobilier, parquet, portes, palettes…) et 40 % provient de traverses de chemin de fer. A terme, la centrale devrait produire 115 GWh/an d’électricité verte, et permettra à Novacarb d’économiser 40 % de charbon par an. Au sein de ce projet, ENGIE Solutions a assuré la maîtrise d’ouvrage pendant sa réalisation et gère aujourd’hui l’exploitation et la maintenance de la centrale pour une durée de 20 ans.

Nos actualités biomasse

Communiqué de presse
  • Biomasse
  • Chaleur fatale
  • Energies vertes (consommer mieux)
Inauguration de la chaufferie biomasse GrandLyon Habitat
Communiqué de presse
  • Biomasse
  • Energies vertes (consommer mieux)
ENGIE Solutions_ Biomasse_Ville_de_Poligny
Communiqué de presse
  • Collectivité
  • Energies vertes (consommer mieux)
  • Biomasse
  • Chaleur fatale