Un réseau vertueux pour le Technopôle Brest-Iroise

Le Technopôle Brest-Iroise pourra bénéficier d’un nouveau réseau de chaleur alimenté par une énergie biomasse. Brest métropole a confié la construction de la nouvelle chaufferie à TBI Energie, une filiale 100 % ENGIE Solutions. Un projet innovant ancré dans la dynamique environnementale de la ville.  
 

Chaufferie biomasse, levier de transition énergétique

Pour accélérer sa transition énergétique d’ici 2050, la métropole souhaite décarboner ses moyens de production de chaleur et réduire sa facture énergétique et ce à long terme. Dès 2023 c’est 5 km de réseau supplémentaire qui seront déployés. Installée au cœur du technopôle Brest-Iroise, la nouvelle chaufferie permettra de chauffer et produire l’eau chaude sanitaire aux bâtiments et aux espaces de travail du site où 6 700 personnes travaillent.

Vers un réseau de chaleur technologique et innovant

La chaufferie fournira une chaleur issue à 80 % d’énergie renouvelable : la biomasse. Ce nouveau réseau de chaleur permettra d’économiser 2 500 tonnes de CO₂ par an aux 38 bâtiments du Technopôle. Afin de maximiser l’efficacité énergétique, les équipes ENGIE Solutions ont mis leur expertise au service de la Ville pour concevoir deux équipements supplémentaires à la biomasse : un condensateur récupérateur d’eau chaude et deux ballons de stockage thermique pour récupérer et réinjecter l’eau dans le réseau lors de période de forte demande.

Solution durable, économique et sociale

Seulement 3 500 tonnes de plaquettes forestières issues de la production locale (rémanents d’une exploitation forestière) seront nécessaires pour approvisionner la chaudière. Disposant alors d’une puissance de 2.2MW, la nouvelle chaufferie pourra alimenter en chaleur et fournir de l’eau chaude sanitaire à 1 500 équivalents logements. Véritable ressource de proximité, la collecte du bois-énergie se fera dans un rayon de 100 km autour de la métropole de Brest. En France, la filière biomasse est très porteuse sur le marché de l’emploi (exploitation forestière, stockage, acheminement, exploitation et maintenance des installations). Ce projet permettra la création de 5 emplois non délocalisables sur le territoire. Intégrée sur les 107 ha du technopole, l’installation verra également la création d’une noue de récupération des eaux pluviales favorisant le développement de la faune et la flore locales.

La crise et l’explosion des coûts de l’énergie nous ont donné raison. Grâce à ce réseau de chaleur, le Technopôle bénéficiera d’une énergie locale, vertueuse pour l’environnement et à un prix abordable préservé des fluctuations du marché

François Cuillandre,
Président de Brest Métropole
3 500
tonnes
de plaquettes forestières par an
-2 500
tonnes 
de CO₂ par an
2.2
MW
d’énergie valorisée par an

A voir aussi

Communiqué de presse
Communiqué de presse
  • Biomasse
  • Économies d'énergies (consommer moins)
  • Industries
Communiqué de presse
  • Chaleur fatale
  • Industries
  • Travaux
  • Économies d'énergies (consommer moins)